top of page
Rechercher

L'avenir de La Valleyre se décidera dans les urnes !

Dernière mise à jour : 5 déc. 2023


C'est un grand ouf de soulagement pour celles et ceux qui se sont mobilisés depuis maintenant 2 ans et demi pour espérer, un beau jour, un vote populaire fixant le sort du Vallon. Le recours déposé par les propriétaires du SAF vient d'être rejeté par le Tribunal fédéral. L'initiative qui avait abouti avec le soutien de près d'un quart de l'électorat va donc pouvoir être examinée par le Conseil communal prochainement !


Notre système démocratique, qui valorise les initiatives de la société civile, montre là toute sa vigueur et son efficacité, surtout lorsqu'il est porté par la justice. Si le Conseil communal se montre réticent à reconsidérer la planification en dépit des changements survenus depuis la décision de 2006, alors le choix final reviendra à l'électorat montain. En 2006, la population du Mont représentait la moitié de celle d'aujourd'hui, il sera bon de demander aux nouveaux habitants ce qu'ils pensent du développement à marche forcée de la commune.


Nous aurons tout le loisir pendant la campagne de démontrer que les changements de circonstances sont nombreux : surdimensionnement de la zone à bâtir évité par une manoeuvre politicienne en 2015, projections démographiques constamment sous-évaluées, engorgement du trafic (un total de 1000 nouveau habitants était prévus entre les quartiers Valleyre + Montenailles + Clochatte !), risques environnementaux accrus non pris en considération dans les anciennes études -crues, glissements de terrain-, dérèglement climatique et crise de la biodiversité.


Le Tribunal fédéral (confirmant l'arrêt de la Cour constitutionnelle vaudoise) a rappelé que, si la planification en matière d'aménagement est essentielle, elle ne peut pas prévaloir sur les intérêts de la collectivité qui, si le délai entre l'octroi des autorisations et la réalisation du plan dépasse 15 ans, peuvent être rééexaminés par les autorités (incluant le peuple souverain). La justice a tout simplement acté le droit vital de pouvoir s'adapter au changement... et la péremption d'une vision figée de l'urbanisme soutenue par nos autorités.


Nous demandons instamment à la commune du Mont-sur-Lausanne de geler immédiatement l'ensemble des démarches administratives visant la mise en chantier et de prendre ainsi ses distances avec la stratégie jusqu'au boutiste des promoteurs et du SAF. C'est une question de sérénité essentielle pour le débat public qui va s'engager, mais aussi d'économie de moyens (finances et ressources communales extrêmement sollicitées par le SAF et les12 plans qui se concrétisent actuellement).

Le comité d'initiative est désormais en campagne pour le vote au Conseil. Nous avons besoin du soutien de toutes et tous pour porter haut la parole de la défense du Vallon et convaincre les élu.e.s de défendre la Valleyre, et nous vous remercions pour vos donations de campagne qui sont d'ores et déjà possibles.


Dès 2024, l’association MontAvenir organisera des visites thématiques commentées du Vallon, offertes à tous les publics, et travaillera avec ses experts et ses soutiens pour proposer un projet alternatif valorisant les qualités du site.


Lien vers l'article du 24 heures du 2 novembre 2023 :


Lettre ouverte à la Municipalité du Mont-sur-Lausanne

Courrier_Muni_TF_021123
.pdf
Télécharger PDF • 352KB

328 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1件のコメント


Stéphane Simon
Stéphane Simon
2023年11月22日

17 novembre, la Municipalité suspend toutes les démarches administratives liées au plan de quartier Valleyre, C'était notre demande, une décision nécessaire pour permettre le développement d'un débat publique serein et apaisé. Plus d'infos : https://www.lemontsurlausanne.ch/vivre-au-mont/actualites/details-des-actualites/valleyre-suspension-de-toutes-les-procedures

いいね!
bottom of page